another-world-pc

Mon avis sur Another World jeu PC 1991

Another world sur PC est un jeu d’action et d’aventure qui est sorti en France en 1991. Il est conçu par Eric Chahi et édité par Delphine Software. Il a une réputation de jeu culte méritée grâce à sa patte graphique et son gameplay. A son premier lancement, il est sorti sur Atari ST et Amiga puis il fut réédité sur d’autres marques de machines. Lors de son vingtième anniversaire, Another world est porté sur iPhone, iPad, Android, MacOs, ainsi que Ps4, PS3, Xbox One etc.

Présentation du jeu

Le jeu démarre lorsqu’un jour, la foudre tombe sur le laboratoire souterrain d’un jeune chercheur physicien nommé Leister Chaykin. L’explosion le propulsera dans un autre monde hostile. Capturé par une espèce d’humanoïde, il fait la connaissance d’un compagnon avec l’aide duquel il va essayer de s’en sortir.

Critique du jeu PC 1991 Another world

Le jeu est considéré comme un monument du jeu 16 bit. En commençant Another world, on remarque la patte graphique qui a l’air d’une peinture abstraite à cause de ses graphismes en polygones. Puis, on se voit rapidement projeté dans l’aventure. En arrivant sur le tableau du jeu, il faut être prompt car si on ne réagit pas rapidement, la mort est déjà au rendez-vous. Une créature gigantesque attend au fond de l’eau. Vient ensuite l’emprisonnement par les autochtones inhospitaliers et après que le personnage qu’on joue est libéré de la prison, on n’a comme arme qu’un seul pistolet. Mais il faut s’en servir pour sortir de l’enfer… Le soft propose un mélange d’idées surprenantes et de divertissement. Côté gameplay, cependant, la prise en main n’est pas très intuitive. Par exemple, on doit enfoncer assez le tir pour enclencher le bouclier. Si on appuie trop, le super tir est activé. L’interactivité avec son environnement caractérise également ce titre. Ce qui le différencie des autres jeux de l’époque qui ne contiennent que des phases de marche, de course, de saut etc. Ainsi, au début on se trouve enfermé dans une cage, et pour s’en évader, il faut la faire balancer en se cramponnant aux barreaux. Par ailleurs, on retrouve une variété d’univers dans le jeu, citons entre autres le passage souterrain, la grotte, le palais oriental, l’arène de combat et les bains publics romains etc. Another world ne contient pas d’éléments comme une jauge de vie. Cela afin de permettre une meilleure immersion au joueur. Les dialogues ne sont pas nombreux dans le soft. L’interaction entre les personnages se fait par leurs corps, leurs gestes ou encore leurs expressions. Mais des fois les aliens utilisent également leur langage. A noter que ce titre ne dispose pas aussi de vies supplémentaires ou de scrolling. Quand on est tué, la partie revient au commencement de la phase courante.(Une phase de jeu est composée de un à dix scènes) Malgré toutes ces particularités, ce soft a quelque chose en commun avec les autres jeux de l’époque : il est difficile. En effet, il faut toujours essayer une dizaine de fois une scène avant qu’on comprenne son fonctionnement. Le personnage principal aurait ainsi à fuir tout le temps et à courir pour éviter les pièges. Mais c’est à partir du moment où Leister détient un pistolet que les batailles deviennent intéressantes. Petit bémol d’Another world, sa durée de vie qui ne dépasse pas une quarantaine de minutes, mais vous pouvez tester ce petit dernier et voir un autre univers.

jeu-pc-Another_World