overwatch-pacific-logo-fast-food-panic.com

L’eStadium ouvre ses portes et accueille l’Overwatch Pacific

Le Blizzard eStadium ouvre ses portes à Taipei, Taïwan avec le souhait de porter au plus haut le flambeau de l’eSport. Près de 250 personnes sont ainsi attendues à l’ouverture de Blizzard eStadium qui s’érige déjà au même niveau de comparaison que la Gfinity Arena de Londres. Bravo.

L’Overwatch Pacific pour inaugurer l’eStadium

Blizzard eStadium ouvre officiellement ses portes aux fans et aux joueurs le 8 avril. Au programme, l’Overwatch Pacific Championship qui s’étendra sur une durée de 11 semaines. Une compétition qui réunira en tout huit équipes en provenance de Taïwan, Australie, Japon et Thaïlande. A savoir les célèbres équipes taïwanaises ahq e-Sports Club et Flash Wolves, ou encore l’équipe australienne Blank Esports. Une somme de 100 000$ attend le vainqueur de ce tournoi qui se déroulera dans l’eStadium.

L’eStadium comme futur QG d’Overwatch?

overwatch-pacific-planning-fast-food-panic.comBlizzard choisit de lancer son coup d’envoi avec le titre Overwatch Pacific pour marquer les esprits des joueurs et amateurs de jeux vidéo. Mais il  n’y aura pas que ça à l’eStadium. D’autres compétitions de Hearthstone, Starcraft 2 (voire 1) ou encore Heroes of the Storm seront certainement organisés ultérieurement à l’eStadium. Quoi qu’il en soit, l’eStadium se présente avant tout comme un « bâtiment test » dédié à promouvoir le développement de l’Overwatch League. A voir l’infrastructure du bâtiment, force est de constater que l’eStadium Blizzard de Taipei concentre davantage sur l’implantation de stades locaux. Après l’ouverture de Blizzard eSports Hall à Shanghai, Blizzard continue ainsi son lancée dans la mise en place d’infrastructures dédiées aux jeux vidéo.

Pour le développement de l’eSport

L’ouverture de centres de divertissement dédiés à l’eSport comme le Blizzard eStadium de Taipei se présente comme une grande aide au développement des compétitions eSportives. C’est une manière tout à fait légale d’asseoir la notoriété de cette discipline auprès d’un public de plus en plus large. C’est aussi grâce à de tels projets que l’eSport a plus de chance d’atteindre ses objectifs et ses attentes les plus nobles. A savoir intégrer l’eSport (ici) dans le monde des sports traditionnels et toucher davantage le cœur-même du public.

L’eSport élevé au même rang que le foot

Il va sans dire que le foot est le sport traditionnel le plus connu dans le monde entier. C’est même sans surprise qu’on retrouve un grand stade de foot dans presque toutes les grandes villes du monde. Sur cette même lignée, les différents acteurs de l’eSport pensent que cette discipline peut et est même en passe de devenir aussi célèbre que le football. Grâce à la création de plusieurs complexes dédiés à l’eSport comme la Gfinity Arena, l’ESL studio de Burbank, l’eStadium Blizzard mais aussi les complexes mobiles comme l’eSports Arena Drive et Big Betty, l’eSport est sérieusement en route vers une possible démocratisation. Bien évidemment, d’autres endroits non reconnus officiellement accueillent également de nombreuses compétitions eSportives. Ce qui pourrait nous laisser facilement penser que dans un futur proche, la possibilité de voir s’ériger des stades olympiques dédiées uniquement à l’eSport n’est pas à écarter. Qui vivra verra !