Prey-avis-jeu

Prey : un jeu que j’aime bien

Arkane Studios et Bethesda Softworks sont à l’origine du jeu d’action FPS baptisé Prey. Attendu avec impatience par tous les amateurs dans le courant de l’année 2017, ce jeu est promis sortir sur Xbox One, PC et PS4. 2017 verra notamment naître Prey 2, l’un des jeux les plus attendus du moment, surtout après l’annonce d’une possible annulation du projet en 2014. Le deuxième opus de Prey redémarre pourtant en trombe en juin 2016 avec une première présentation à l’Electronic Entertainment Expo de la même année. Au bout de presque 10 ans d’attente après la sortie du premier opus, les fans de Prey peuvent se permettre d’être impatients, dont moi.

Mes plus grands espoirs sur Prey 2

Quand les studios de développement en charge de la création du deuxième opus de Prey ont annoncé en octobre 2014 l’annulation du projet, je figurais parmi les fans les plus tristes parce que j’aime bien ce jeu. Mais quand Pete Hines, un responsable du studio d’édition Bethesda Softworks a expliqué que le jeu était suspendu par manque de qualité, je me disais comme bon nombre d’autres fans, que le meilleur restait donc à venir. Prey 2 reste ainsi en cours de développement entre les quatre murs d’Arkane Studios. Mais je l’attends de pied ferme au cours de l’année 2017. Selon les rumeurs qui circulent sur la toile, Prey 2 sera jouable sur PS4, PC et Xbox One. Ce qui est bien dans l’ensemble. Mais ce qui est plus excitant, c’est de savoir que le jeu sera uniquement disponible en mode solo. Voilà qui va me permettre d’améliorer mes performances en toute liberté dans le jeu où j’excelle le plus.

prey-test

Le jeu

Prey 2, c’est l’histoire de Killian Samuels, un personnage qui écrase son vaisseau sur une sphère. Sur place, il se rend rapidement compte qu’il n’est pas seul et que d’autres créatures se trouvent aussi sur cette planète mystérieuse avec lui. Ce sont les Aliens, ces créatures indéfinissables qui dirigent la sphère et qui finissent d’ailleurs par assommer Killian Samuels. Mais au lieu de mourir sur le coup, le personnage se réveille dans la peau d’un grand chasseur égaré au beau milieu d’un monde peuplé d’extra terrestres dont il ne sait à peu près rien du tout. Visiblement souffrant d’une grande perte de mémoire, Killian Samuels va pourtant faire la connaissance d’un autre humain – le joueur. Ensemble, ils vont combattre les Aliens et entre temps, Killian Samuels recouvrira petit à petit sa mémoire. Exodus – la sphère, n’aura finalement plus de secret pour lui et c’est là que toute l’histoire commence à être intéressante.

Mon avis sur Prey

Après avoir joué abondamment à la première version de Prey, j’ose espérer que la seconde version apportera beaucoup plus d’améliorations. D’ailleurs, de ce que la toile a bien voulu me montrer de Prey 2, j’ai pu constater un graphisme nettement amélioré. Un premier test m’a permis de constaté également que la jouabilité se fait en mode fictif. Mais Prey 2 reste un jeu très réaliste et donc original.

sinon, après je pense essayer lui, Rain world, vous en pensez quoi?